Il y a bien longtemps que je ne me plus faite taguer, mais c'est à nouveau chose faite grâce à Cécile. Alors allons-y gaiement :

1/ Appartiens-tu à un club ou patchworkes-tu seule ?

Et bien malheureusement  le seul club de patchwork à quelques kilomètres de chez moi a des horaires tout à fait incompatibles avec une vie active, ce que je déplore. C'est d'ailleurs pour ça que j'ai fini par m'inscrire en début d'année à un atelier... d'écriture! Et c'est fou ce que ça me plaît!

2/ Combien de temps passes-tu, moyenne journalière, sur tes bouts de tissus ?

Je n'y touche que lorsqu'il fait clair et que j'ai du temps devant moi, donc plutôt le week-end. Ca fait une moyenne de 1/2h par jour, voire 1 h maximum... sauf pendant les vacances, là on multiplie par 3 ou 4!-))))

3/ Es-tu vieux tissus de récupération ou dépenses-tu une bonne partie de ta tirelire dans l’achat ?

Ma foi, mes fils ne portent que des t-shirts et je n'ai pas de mari accro aux chemises bleues (elle va se reconnaître je pense!-)))) donc les tissus de récupération ça n'existe pas pour moi. Mais après trois ans de patchwork, la base de tissus est constituée, j'utilise donc surtout ce que je possède déjà et je complète au fur et à mesure des besoins, surtout lors de brocantes ou de bonnes affaires.

4/ Combien de tops te restent-ils à quilter ?

Seulement trois... c'est raisonnable, hein? Je peux donc en ajouter un autre sans avoir à rougir, voire deux!-))))

5/ Où les entreposes-tu ? Malle, armoire, boîte..?

J'ai acheté deux grandes malles chez le grand suédois rien que pour eux! Mais j'ai aussi la chance d'avoir un salon en mezzanine et l'ouvrage en cours de quilting et un top ou deux ornent la rambarde (avec les t-shirts fraîchement repassés que les fistons n'ont pas encore rangés).

6/ Raconte-nous l’endroit où tu couds ? Atelier ou petit coin ? Bien rangé ou désordonné ?

Le salon est immense. J'y ai installé ma planche à repasser, une table de découpe et la machine à coudre. Endroit bien rangé bien sûr...tous les trois mois?-)))))))))))) Après chaque gros ouvrage, ça c'est sûr!

7/ L’art textile, le patchwork classique, est-ce une vieille histoire d’amour ou une passion récente ?

Je dirais que c'était une passion endormie. C'est ma grand-mère qui m'a filé le virus de ce qu'on appelle "les ouvrages de dames", elle m'a appris le crochet, le tricot, le point de croix, la broderie... Lorsque mes enfants étaient petits, il me fallait de quoi m'occuper devant la télé une fois que je les avais mis au lit, alors j'ai (re)commencé le point de croix. Au début on encadre les ouvrages puis on les coud sur des édredons, on en fait des housses de coussins et je crois que peu à peu cela m'a amené vers la couture. De là au patchwork il n'y avait qu'un pas à franchir et grâce à Internet ça a été facile.

8/ Essaies-tu de convertir tes amies ? Celles qui sont bricoleuses mais pas couturières…

Non, chacune son truc! Mais j'ai réveillé la passion de mon amie Brigitte, ça c'est sûr! Et une autre "amie internet" que je ne nommerai pas encore (il faut d'abord qu'elle dévoile son premier patch sur son blog-)) m'a demandé quelques conseils pour débuter.

9/ Offres-tu tes ouvrages ou gardes-tu le tout précieusement et amoureusement ?

Et bien au départ on fait pour soi bien sûr. Ensuite on commence par offrir mais en ce qui me concerne il faut que je sois sûre que la personne va apprécier car c'est quand même pas mal d'heures de travail.

10/ Ton dernier ouvrage ? Couleurs, motifs, dimensions..

C'était le Pine Tree Ridge, que vous pouvez admirer ici . J'aime le mélange de piécé et d'appliqué et le style country en général.

 

Voilà c'est fini. A qui la suite? 

Je pense à celles que j'ai surnommé dans mon coeur mes "marraines de patch" parce que c'est en voyant leurs ouvrages que j'ai eu envie de commencer à patcher mais je vois que Barbara et Muriel ont déjà été taguées. Reste donc Emmanuelle! Allez marraine, dis-nous tout!-))))

* Les règles du jeu:

– je réponds aux questions sans omettre de rappeler l’origine du tag et en mettant le logo des Points Contés (blog qui a concocté les questions):

logotag


– je sélectionne quelques amies qui je l’espère prendront autant de plaisir que moi à participer à ce tag, et qui donneront à leur tour, les mêmes consignes à d’autres amies !